Accueil > Actualités de la fédération > articles cap Finistère > vie du parti
LES BLOGS
SOCIALISTES
Tous les blogs
RECHERCHE
dimanche 18 novembre
Les adhérents ont la parole
 
« Et vous, adhérents socialistes du Finistère, quels sont les sujets qui vous paraissent essentiels ? » Voilà en substance la question que Rachel Nicolas et Catherine Huon posent dans un questionnaire en ligne accessible ici.
« Chaque jour, notre ciment et notre patrimoine social font l’objet d’attaques et de remises en question. Nous souhaitons nous engager dans une véritable démarche de réflexion collective et d’échanges sur les sujets majeurs qui feront notre société du XXIe siècle », expliquent les deux secrétaires fédérales. 
Une liste de thèmes est proposée aux adhérents. Faut-il engager la réflexion sur les questions éthiques comme la gestation pour autrui (GPA), la procréation médicalement assistée (PMA) ou tout ce qui attrait à la fin de vie ? 
Ou faut-il plutôt mettre la priorité sur la cohésion territoriale et l’avenir de nos territoires ? Derrière ces enjeux apparaissent des questions comme les modes de transport de l’avenir, la qualité et le prix des logements ou l’accompagnement des quartiers populaires ? 
Ou alors on peut imaginer que les adhérents du Finistère souhaitent approfondir leur réflexion autour des questions liées aux nouvelles formes du travail avec tout ce que cela implique en matière de retraites, de protection sociale, de revenu universel mais aussi de stratégies industrielles. 
Le choix des thèmes et du calendrier se fera donc en fonction des réponses des adhérents mais aussi en fonction de l’agenda de La Ruche Socialiste qui a d’ores et déjà prévu de proposer des ateliers sur la plupart de ces enjeux. L’ambition de la Fédération du Finistère est bien d’être complémentaire et non concurrente. 
Ce questionnaire donne aussi la possibilité à des adhérents qui disposent d’une expertise sur un des sujets de se faire connaître et de pouvoir ainsi être sollicités pour participer à des travaux. 
Mis en ligne, ce questionnaire sera aussi envoyé en version papier aux adhérents qui ne disposent pas d’adresse mail afin que chacun puisse participer à la réflexion. 
À l’issue de cette consultation, les secrétaires fédérales organiseront des débats en invitant les adhérents qui se seront faits connaître ou des experts (syndicalistes, universitaires, élu.es…) Alors à vos crayons et à vos claviers !

 

Cap Finistère n°1233 du 29 juin 2018

 



Partager Publier sur twitter