Que cherchez-vous ?

PARTI SOCIALISTE

Actualité

Retour sur le parcours d’un enchanteur désenchanté

Dans « Moi, Michel Rocard, j’irai dormir en Corse » (*) Jean-Michel Djian retrace la vie de Michel Rocard, depuis son engagement chez les Scouts, sous le nom de totem de « Hamster érudit » jusqu’à sa mission comme ambassadeur des pôles, en passant par la lutte pour la décolonisation, et évidement, son passage à Matignon, mais aussi au ministère de l’agriculture.

Ce documentaire a été projeté le 17 juin, aux studios à Brest, en présence du réalisateur, accompagné de Jacques Maire et Jean-François Merle de l’association MichelRocard.org et de François Cuillandre.

Comment comprendre la complexité d’une personnalité comme Michel Rocard qui a marqué l’histoire de la gauche du 20e siècle ? Dirigeant des jeunes SFIO, du PSU puis du PS, Michel Rocard influencé toute une partie de la gauche dès les années 60 et 70.

Engagé dès son plus jeune âge, il avait la passion de convaincre et de comprendre. « Au ministère de l’agriculture, il voulait toujours savoir concrètement comment étaient appliquées les décisions qu’il prenait, et ce qu’elles signifiaient dans la vie quotidienne des agriculteurs » a rappelé Jean-François Merle.

Surtout, Michel Rocard se faisait une très haute idée du service de l’État et de la défense de l’intérêt général.

Naturellement, la figure paternelle plane toujours dans la vie de cet homme qui a mené une psychanalyse. On n’est pas impunément le fils du père de la bombe atomique française.
On retrouve cette envie de convaincre et de comprendre à chaque étape de la vie de Michel Rocard, qu’il soit chef de parti, ministre, négociateur des accords de Nouméa, parlementaire européen ou ambassadeur des pôles.

 

A l’issue de la projection Jean-Michel Djian a dédicacé sa biographie de Michel Rocard, intitulée « l’enchanteur désenchanté » qui vient d’être publiée en format poche.

(*) Revoir le documentaire 

Derniers Articles

Actualité

Suite à la démission d’office d’Hosny Trabelsi, annoncée par le préfet du Finistère, son remplaçant, Tristan Foveau, devient conseiller départemental du canton de Brest...

Actualité

« Pour que ces fêtes maritimes soient vraiment des fêtes populaires, la région a voulu permettre au plus grand nombre de personnes d’embarquer et de...

Actualité

« C’est un fleuron de l’industrie française et un symbole pour notre territoire qui sont sacrifiés ».  Dans un communiqué publié le 15 juillet, les socialistes...

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Européennes 2024

Raphaël Glucksmann animera son deuxième meeting de campagne le samedi 13 avril, à 15h00 au Zénith de Nantes   S’inscrire pour le meeting S’inscrire...

Actualité

Pour la première fois, les Socialistes des 4 fédérations bretonnes organisent une université de rentrée commune les 29 et 30 septembre au Sew à...

Européennes 2024

Si comme nous vous voulez  construire une Europe démocratique, sociale, écologique, féministe, solidaire et puissante vous pouvez rejoindre le comité de soutien à la...

Actualité

Le congrès des Jeunes Socialistes, (JS) dans le Finistère, s’est terminé le 7 avril par l’élection de sa première équipe fédérale (*) : Axel Fachus...