Que cherchez-vous ?

PARTI SOCIALISTE

80eme congrès

Refondations tribune 1 du TO 3

Que ce soit dans le Finistère ou bien encore dans le reste du pays, nous vivons un moment important de bascule entre le réchauffement climatique qui s’accélère dramatiquement, la guerre en Ukraine qui sème ses malheurs, l’inflation qui galope, les prix de l’énergie qui explosent, les inégalités qui s’aggravent, etc. Dans ce contexte, notre congrès ne peut être à nouveau réduit au même choix, au même affrontement de personnes.

Sans débat sur le fond, sans clarification politique, notre parti se divisera encore une fois. Nous ne nous y résignons pas. C’est pourquoi nous proposons une voie centrale pour rassembler tous les Socialistes sur l’essentiel. Nous voulons cette unité avec un objectif central :

– Comment empêcher l’Extrême- droite de prendre le pouvoir?

– Comment gagner sans renoncer à nos valeurs?

En commençant par refonder la Gauche qu’on aime après la séquence électorale du printemps et l’accord de la NUPES. Pour nous, l’accord électoral NUPES, qu’il fût jugé nécessaire ou pas, respectueux ou pas de notre implantation, a été le produit de l’état comateux de la Gauche sociale et écologique depuis 2017, une réponse électorale unitaire attendue par le peuple de Gauche face à sa dispersion, une réponse conjoncturelle pour agir ensemble. Née et identifiée par la domination politique du mouvement de la France Insoumise, elle reste un intergroupe à l’Assemblée nationale (pas au Sénat), qui peut être utile, mais qui ne peut pas être le cadre politique durable de l’Union de toute la Gauche et des écologistes pour gagner.

C’est pourquoi nous affirmons, haut et fort, que nous sommes pour le rassemblement de toute la Gauche, qui n’est pas irréconciliable. Mais il nous faudra changer le centre de gravité de l’accord NUPES et le dépasser si nous voulons que le rassemblement devienne majoritaire dans le pays. Cette clarification est indispensable pour sortir la Gauche de l’impasse minoritaire et recréer une dynamique positive, d’espérance et de conquêtes.

Cette volonté de rassemblement à vocation majoritaire, nous la porterons dès les élections européennes de 2024 en proposant que la Gauche social-écologiste se présente unie sur une même liste autour d’un projet résolument pro-européen, clairement à Gauche, social et écologiste, féministe, démocratique et humaniste, face au libéralisme et aux populismes nationalistes.

Ce sera là la première étape de l’élaboration d’une plateforme pour la Présidentielle de 2027 et de la mise en place d’un mode de sélection ouvert de celle ou celui qui portera les espoirs de la Gauche.

Nous devons, enfin, refonder l’outil politique nécessaire, la force centrale, pour permettre à toute la Gauche de gagner. Ce ne sera pas la simple reproduction du Parti Socialiste tel qu’il a été, encore moins tel qu’il est. Il devra se réinventer, se dépasser en construisant avec d’autres la Gauche social-écologique nécessaire à notre époque. Nous prendrons à bras le corps cette double nécessité : nous réarmer idéologiquement, nous réinvestir en profondeur dans les mouvements sociaux et sociétaux. Nous attacherons une grande attention à ouvrir nos portes à la diversité sociale de notre pays : ouvriers, employés, intérimaires, des villages, petites villes, banlieues et métropoles.

Fier.e.s d’être Socialistes, décidons ensemble d’ouvrir la voie nouvelle de ces refondations, la voie centrale pour nous unir, la voie d’une Gauche qu’on aime !

Contact

Article publié dans le Cap Finistère n°1414 du 9 décembre 2022

Derniers Articles

Actualité

On demande souvent à Jean-François Merle ce qu’aurait fait Rocard dans telle ou telle situation ? Le président de l’association MichelRocard.org ne répond jamais à ce genre...

Actualité

Dans « Moi, Michel Rocard, j’irai dormir en Corse » (*) Jean-Michel Djian retrace la vie de Michel Rocard, depuis son engagement chez les Scouts, sous...

Actualité

Malgré tous les efforts de Jordan Bardella pour le cacher, le RN est un parti d’extrême-droite rappelle Ninuwé Descamps, Conseillère municipale d’opposition Pourrieres (83),...

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Européennes 2024

Raphaël Glucksmann animera son deuxième meeting de campagne le samedi 13 avril, à 15h00 au Zénith de Nantes   S’inscrire pour le meeting S’inscrire...

Actualité

Pour la première fois, les Socialistes des 4 fédérations bretonnes organisent une université de rentrée commune les 29 et 30 septembre au Sew à...

Européennes 2024

Si comme nous vous voulez  construire une Europe démocratique, sociale, écologique, féministe, solidaire et puissante vous pouvez rejoindre le comité de soutien à la...

Actualité

Le congrès des Jeunes Socialistes, (JS) dans le Finistère, s’est terminé le 7 avril par l’élection de sa première équipe fédérale (*) : Axel Fachus...