Que cherchez-vous ?

PARTI SOCIALISTE

Actualité

Échanges citoyens

Pont de buis réunion avec mélanie thomin

Un peu plus d’une centaine de personnes ont répondu à l’invitation de la députée Mélanie Thomin et se sont retrouvées samedi 10 février à l’espace François Mitterrand de Pont de Buis pour un moment d’échanges citoyens. Échanges entre la députée Mélanie Thomin et ses électrices et électeurs de la 6e circonscription, mais également avec Christine Schembri, secrétaire de l’union départementale UNSA. Échanges autour des dossiers nationaux, mais aussi et surtout locaux.

 

Une législature hors norme

« On n’a jamais connu ça ». C’est une phrase que les député-es les plus capé-es utilisent régulièrement pour qualifier tel ou tel événement dans l’hémicycle. Jamais, sous la 5e République l’Assemblée n’avait connu autant de ratés, de blocages de résistances parce que l’exécutif ne semble pas avoir compris que sa majorité est toute relative. Au lieu de discuter, d’écouter, d’accepter des compromis, il s’entête à passer en force au mépris de l’esprit même des institutions. « Non, déposer des amendements, ce n’est pas faire de l’obstruction » a rappelé la députée de la 6e circonscription.

 

Mélanie Thomin a été élue en 2022 sur un projet qui plaçait le pouvoir d’achat et la défense des services publics parmi ses priorités. Elle s’était également engagée à être la porte-parole des habitant-es de sa circonscription rurale. « Lorsqu’on défend des textes à l’Assemblée, on a toujours en tête des visages de personnes pour qui nos votes pourront changer la vie » a rappelé la députée qui a cité, parmi les combats menés par le groupe socialistes, la lutte contre les déserts médicaux, avec Guillaume Garot ou l’encadrement des Airbnb avec Iñaki Echaniz.

 

Toujours vigilante pour les urgences de Carhaix

Mélanie Thomin, députée du FinistèreC’est en défendant ce type de textes qu’on se rend compte de la puissance des lobbies qui refusent que les politiques jouent leur rôle et régulent des activités aussi essentielles que l’accès à la santé ou au logement.

« Concernant l’hôpital de Carhaix, l’état a pris des engagements » a rappelé Mélanie Thomin qui reste très vigilante. « La situation ne s’améliore pourtant pas aux urgences, mais nous maintenons la pression sur l’ARS et le CHU pour trouver une solution pour les habitants du Centre-Ouest Bretagne. »

Malgré les déclarations du premier ministre sur la priorité donnée à l’éducation, la 6e circonscription du Finistère est durement touchée par les annonces de fermetures de classes à la rentrée 2024. Dans une lettre ouverte, cosignée par une trentaine d’élu-es du territoire, Mélanie Thomin a demandé à Gabriel Attal de revoir son projet de carte scolaire.

 

La retraite dès le premier jour

 

C’est en allant à la rencontre de ses électrices et de ses électeurs que la députée a pu constater que de nombreux salarié-es, au moment de prendre leur retraite, ne touchent pas immédiatement leur pension pour des raisons administratives. « Afin d’éviter ces ruptures de ressources, je porterai une proposition de loi visant à créer une pension temporaire dès le premier jour de la retraite » a annoncé Mélanie Thomin.

 

Si les échanges de Pont de Buis ont permis à Mélanie Thomin de présenter un premier bilan de son action de parlementaire, ils ont également donné l’occasion à ses électrices et électeurs de soulever un certain nombre de questions qui intéressent directement le territoire et que la députée pourra porter au parlement.

Les élu-es ont été en première ligne lors du passage de la tempête Ciaran. L’affaiblissement des services publics de proximité s’est fait durement sentir à cette occasion et là aussi, la députée interpelle régulièrement le gouvernement pour que les victimes de la tempête, et notamment les maraîchers puissent être rapidement indemnisés.

Outre les dégâts de Ciaran, les agriculteurs doivent faire face à une stagnation voire à une baisse de leurs revenus.  « La loi égalim n’a jamais, et ne pourra jamais, permettre d’augmenter les revenus des agriculteurs » ont rappelé Clarisse Réalé, élue de Châteaulin, ou Alain Le Quellec.

Pour Carole Znamenacek, de l’UNSA,  la juste rémunération des agriculteurs passe aussi par les choix des consommateurs qui peuvent, notamment avec des initiatives comme « C’est qui le patron ? » éviter que les distributeurs et les transformateurs s’enrichissent sur leur dos. La loi d’orientation agricole, retirée il y a quelques semaines de l’ordre du jour de l’Assemblée, devra, dans sa prochaine version, en tenir compte.

 

La loi sur le grand âge, souvent promise mais pas encore proposée, est, elle aussi, attendue avec impatience par les familles de personnes âgées dépendantes mais aussi par les élu-es qui gèrent des EHPAD et qui sont confrontés à dilemmes insurmontable du fait des déficits   de leurs établissements.

 

Autant de dossiers sur lesquels Mélanie Thomin interviendra à l’Assemblée en portant la voix des électrices et des électeurs de sa circonscription rurale.

 

 

 

Derniers Articles

Européennes 2024

Le 12 avril, sur France Inter, Raphaël Glucksmann s’est affirmé comme le meilleur débatteur contre l’extrême-droite.

Actualité

Le « pacte du pouvoir de vivre » a publié à la fin du mois de mars ses propositions pour les élections européennes. Tant dans l’esprit...

Actualité

L’association Breizh Europe Finistère a été créée à la suite du Brexit pour éviter que de nouvelles catastrophes de ce genre se reproduisent. En...

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Européennes 2024

Raphaël Glucksmann animera son deuxième meeting de campagne le samedi 13 avril, à 15h00 au Zénith de Nantes   S’inscrire pour le meeting S’inscrire...

Actualité

Pour la première fois, les Socialistes des 4 fédérations bretonnes organisent une université de rentrée commune les 29 et 30 septembre au Sew à...

Actualité

Je suis surprise de voir mon collègue Didier Le Gac, député Renaissance et membre de la commission des affaires sociales, donner des leçons de...

Actualité

C’est par le Finistère que Yan Chantrel a entamé son tour de France des collectivités locales, les 6 et 7 septembre, pour échanger avec...