Que cherchez-vous ?

PARTI SOCIALISTE

Actualité

Un des plus fidèles serviteurs de la République 

Rassemblement pour Robert Badinter à Brest le 14 février 2024

C’est avec une grande émotion que François Cuillandre a pris la parole, ce midi place de la Liberté à Brest, au nom du Conseil municipal pour rendre hommage à Robert Badinter. Ce rassemblement, au même moment que celui rendu place Vendôme, a permis à toutes celles et tous ceux qui le souhaitaient de saluer la mémoire de l’un « des plus fidèles serviteurs de la République. »

Robert Badinter incarne à jamais la lettre et l’esprit de notre République, laïque, unie et indivisible.

« Peu de femmes et d’hommes peuvent dire qu’ils ont marqué l’Histoire de leur empreinte. Robert Badinter est de ceux-là.

Comme avocat, comme garde des Sceaux, comme président du Conseil constitutionnel, Robert Badinter incarne à jamais la lettre et l’esprit de notre République, laïque, unie et indivisible.

Épris de justice, son intégrité morale, sa droiture associée à son élégance et à sa modestie, lui ont valu l’estime et une reconnaissance au-delà de notre nation. Ardent défenseur de l’abolition de la peine de mort et des Droits de l’homme, il plaçait les principes au-dessus de tout. Il savait que quelles que soient les émotions et les situations, les grands principes de notre Constitution et les droits fondamentaux sont les garants universels du vivre ensemble, de notre République et de sa devise : Liberté, Égalité et Fraternité ».

Pour le maire de Brest « Robert Badinter est l’exemple même du sens de l’engagement en politique. Vilipendé et haï par certains, sûr de ses convictions, Robert Badinter ne recule pas et assume l’impopularité. En 1981, ministre de François Mitterrand, il restera à tout jamais celui qui obtiendra l’abolition de la peine de mort dans un discours qui marquera à jamais notre représentation nationale.

Admirateur de Victor Hugo, il incarne dans l’esprit de beaucoup l’héritage du siècle des lumières et de ses valeurs universelles.

Robert Badinter incarne l’idée même que tout homme doit se faire de la justice et de l’équité, à la fois sensible au sort des détenus et à celui des victimes, pour lesquelles il obtient la création du premier service d’aide aux victimes.

Au moment où les dangers du populisme nous guettent à nouveau, sa hauteur de vue, sa lucidité et son humanisme, sa foi en la démocratie et la construction européenne nous manquent déjà.

Robert Badinter restera un phare qui continuera longtemps à nous guider

Robert Badinter restera pour nos générations et pour les générations futures un phare qui je l’espère continuera longtemps à nous guider, ici à Brest et partout sur le territoire de la République. »

A l’issue de l’intervention du maire de Brest, l’assistance a observé une minute de silence.

Derniers Articles

Européennes 2024

Le 12 avril, sur France Inter, Raphaël Glucksmann s’est affirmé comme le meilleur débatteur contre l’extrême-droite.

Actualité

Le « pacte du pouvoir de vivre » a publié à la fin du mois de mars ses propositions pour les élections européennes. Tant dans l’esprit...

Actualité

L’association Breizh Europe Finistère a été créée à la suite du Brexit pour éviter que de nouvelles catastrophes de ce genre se reproduisent. En...

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Européennes 2024

Raphaël Glucksmann animera son deuxième meeting de campagne le samedi 13 avril, à 15h00 au Zénith de Nantes   S’inscrire pour le meeting S’inscrire...

Actualité

Pour la première fois, les Socialistes des 4 fédérations bretonnes organisent une université de rentrée commune les 29 et 30 septembre au Sew à...

Actualité

Je suis surprise de voir mon collègue Didier Le Gac, député Renaissance et membre de la commission des affaires sociales, donner des leçons de...

Actualité

C’est par le Finistère que Yan Chantrel a entamé son tour de France des collectivités locales, les 6 et 7 septembre, pour échanger avec...