Que cherchez-vous ?

PARTI SOCIALISTE

Actualité

Fonction publique : les élu.es vont être vigilant.es

Yohann Nédélec, a participé ce matin à une table-ronde sur l’attractivité de la fonction publique, organisée dans le cadre du congrès des maires qui se tient jusqu’à jeudi à Paris. L’occasion pour le président du Centre Départemental de Gestion (CDG) du Finistère de mettre en avant les initiatives prises dans le département pour accompagner les communes mais aussi de faire passer quelques messages au ministre Stanislas Guérini, qui prépare un projet de loi sur la fonction publique.

 

De plus en plus de communes rencontrent des difficultés à recruter et si rien n’est fait pour rendre la fonction publique territoriale plus attractive, la situation ne pourra qu’empirer compte tenu des 2 à 3000 départs en retraite prévus chaque année.

« Dans le Finistère, par exemple, le CDG a créé deux postes de « secrétaires de mairies volants » a expliqué Yohann Nédélec. Ce sont des secrétaires de mairies qui peuvent être mis à la disposition des collectivités pour remplacer des agents en arrêt.

La fonction publique doit devenir plus attractive

Il y a un vrai problème de recrutement dans la fonction publique territoriale et il est urgent de relever le défi. « Il y a évidemment une question de rémunération et nous sommes d’accord pour augmenter les agents » a expliqué Yohann Nédélec. « Mais », a-t-il précisé, « pas de la manière dont ça se passe actuellement. Oui, il faut accorder des primes et augmenter le point d’indice mais en concertation avec les employeurs. Car que se passe-t-il aujourd’hui ? Le gouvernement décide, et c’est aux collectivités de payer. On se retrouve donc, puisqu’on n’a pas été prévenus, obligé de voter des décisions budgétaires modificatives en cours de mandat ». Le ministre a entendu ces arguments et a annoncé qu’il changera de méthode et associera vraiment les organisations syndicales et les employeurs, assez longtemps à l’avance.

Il faut protéger le statut de la fonction publique

Alors qu’un projet de loi sur la fonction publique est en cours d’élaboration, le président du CDG 29 a profité de cette table ronde pour faire passer quelques messages, en particulier sur la défense du statut de la fonction publique. « Nous allons être très vigilants » a prévenu Yohann Nédélec. « Il faut protéger le statut, c’est très important. Le statut ne protège pas les territoriaux, il protège les institutions de la République, avec les collectivités. Les contractuels ont toute leur place dans la fonction publique mais il ne faut pas toucher au statut qui doit rester la base, afin de garantir une équité, une transparence et surtout indépendamment des alternances politiques, il garantit une continuité du service public ».

 

Affaire à suivre…

 

Derniers Articles

Actualité

L’an passé, le scandale Orpea a révélé aux yeux de tous les gains excessifs de groupes privés lucratifs et les conditions de vie de...

Actualité

On demande souvent à Jean-François Merle ce qu’aurait fait Rocard dans telle ou telle situation ? Le président de l’association MichelRocard.org ne répond jamais à ce genre...

Actualité

Dans « Moi, Michel Rocard, j’irai dormir en Corse » (*) Jean-Michel Djian retrace la vie de Michel Rocard, depuis son engagement chez les Scouts, sous...

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Européennes 2024

Raphaël Glucksmann animera son deuxième meeting de campagne le samedi 13 avril, à 15h00 au Zénith de Nantes   S’inscrire pour le meeting S’inscrire...

Actualité

Pour la première fois, les Socialistes des 4 fédérations bretonnes organisent une université de rentrée commune les 29 et 30 septembre au Sew à...

Européennes 2024

Si comme nous vous voulez  construire une Europe démocratique, sociale, écologique, féministe, solidaire et puissante vous pouvez rejoindre le comité de soutien à la...

Actualité

Le congrès des Jeunes Socialistes, (JS) dans le Finistère, s’est terminé le 7 avril par l’élection de sa première équipe fédérale (*) : Axel Fachus...