Que cherchez-vous ?

PARTI SOCIALISTE

Cap Finistère

Le nationalisme, c’est la guerre

« Un crime contre la paix, un crime contre la sécurité de notre continent, un crime contre le peuple ukrainien, un crime contre la liberté ! ». Voilà comment Anne Hidalgo a résumé l’agression russe contre l’Ukraine au meeting qu’elle a tenu à Bordeaux le 26 février.
« L’envahissement de l’Ukraine par Poutine a fait basculer l’histoire sur notre continent. Dans les manuels d’histoire, la date du 24 février 2022 marquera un avant et un après. Mais c’est d’abord la vie des ukrainiens qui a basculé.
Oui, je veux d’abord que nous pensions tous aux ukrainiens qui vivent la guerre dans leur chair, à leurs douleurs, à leurs vies soudainement détruites, attaqués au sol et bombardés par les airs. Pensons à la terreur de celles et ceux qui vivaient paisiblement, allaient au travail ou à l’école, et qui brutalement ont basculé dans l’enfer. Les abris dans le froid, le bruit assourdissant des explosions, les cris, les morts.
C’est ça la guerre. C’est ça le crime de Poutine. Et nous, la gauche européenne, républicaine, sociale, nous n’hésitons pas dans ces moments-là. Nous sommes toujours avec les agressés, les oppressés, avec le droit d’un peuple à décider de son destin. »
Aujourd’hui ne nous trompons pas de défi, ce qui est en jeu est plus qu’une question de frontière, c’est la bataille des valeurs. La bataille pour le monde dans lequel nous voulons vivre. Cette bataille c’est notre défi ! Ne nous trompons pas. D’un côté une dictature agressive à l’égard de nos lois et de nos convictions, incarnation d’un nationalisme autoritaire et réactionnaire. De l’autre, une société démocratique, ouverte, fondée sur les droits humains et animée par une volonté de paix. »

Article publié dans le Cap Finistère n°1384 du 4 mars 2022

Derniers Articles

Actualité

L’an passé, le scandale Orpea a révélé aux yeux de tous les gains excessifs de groupes privés lucratifs et les conditions de vie de...

Actualité

On demande souvent à Jean-François Merle ce qu’aurait fait Rocard dans telle ou telle situation ? Le président de l’association MichelRocard.org ne répond jamais à ce genre...

Actualité

Dans « Moi, Michel Rocard, j’irai dormir en Corse » (*) Jean-Michel Djian retrace la vie de Michel Rocard, depuis son engagement chez les Scouts, sous...

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Européennes 2024

Raphaël Glucksmann animera son deuxième meeting de campagne le samedi 13 avril, à 15h00 au Zénith de Nantes   S’inscrire pour le meeting S’inscrire...

Actualité

Pour la première fois, les Socialistes des 4 fédérations bretonnes organisent une université de rentrée commune les 29 et 30 septembre au Sew à...

Européennes 2024

Si comme nous vous voulez  construire une Europe démocratique, sociale, écologique, féministe, solidaire et puissante vous pouvez rejoindre le comité de soutien à la...

Actualité

Le congrès des Jeunes Socialistes, (JS) dans le Finistère, s’est terminé le 7 avril par l’élection de sa première équipe fédérale (*) : Axel Fachus...